Jacques Boulanger

 
 
 

Jacques Boulanger à touché d’abord à la radio par le biais d’un travail estival. Ce futur
animateur deviendra ...

 
 
 

plus tard un interprète grâce à son métier de communication qui le fera connaître un peu partout au Québec.

En 1958, fasciné par le métier d’animateur et de communicateur, Jacques débute donc comme animateur à CHRC radio à Québec en travaillant d’arrache-pied sept jours par semaine. Ensuite ce sera à CKAC à Montréal
en 1963.

L’année suivante, il entre au service de la SRC et il fait partie des animateurs des émissions de télévision et de radio pour la jeunesse telles la prestigieuse Jeunesse oblige et Radio-
transistor. Déjà sa distraction est légendaire et il multiplie les trous de mémoire malgré lui, mais son immense talent fait en sorte qu’on lui pardonne ces erreurs finalement souvent tournées en farces.

Superstitieux de nature, Jacques Boulanger fait ses débuts comme chanteur à l’émission de variétés télévisée Zoom dont il est l’animateur de 1968 à 1971. Grâce à Bob Watier, il met de l’avant ses talents comme chanteur. Son
premier disque Le sable et la mer (1969), en duo avec la célèbre Ginette Reno, se révèle un grand succès. Sa popularité comme animateur de l’émission Bou-Bou (1971-74), Monsieur B et Allo Boubou lui procure quelques autres succès sur disques Baby face, Près de toi, Je me sens très seul et a comme conséquence qu’on lui donne le surnom de Boubou.

Jacques tâte également le monde
cinématographique et tient la vedette du film Parlez-moi d’amour de Jean-Claude Lord en 1976. De par son rôle de vedette un peu trop provocante dans ce film, Jacques Boulanger craindra qu’on lui colle cette image négative dans sa propre vie et il regrettera beaucoup cette expérience. Désormais, il se consacrera exclusivement à son métier d’animateur à la télé vision et à la radio de la SRC où il accordera une large place à la chanson
francophone et aux nouveaux talents
québécois.

Son expérience comme chanteur se résume à une discographie fort simple. Jacques Boulanger gravera trois microsillons et près
de vingt-et-un 45 tours, sans compter les
compilations et les rééditions...


- Serge Gingras

 

Afin de pouvoir visionner les scopitones et écouter les extraits musicaux, vous devez avoir le logiciel Windows Media PLayer installé sur votre ordinateur. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez le télécharger en cliquant sur le logo ci-contre.

Baby Face
$ 7,99